Invitation - Palmarès du PRIX DU ROMAN GAY


vendredi 12 octobre 18:00
→ 21:00
Centre LGBT Paris-ÎdF
63 rue Beaubourg - Paris
Voir sur une carte




INVITATION
Les Éditions Du Frigo, Le Centre LGBT Paris-ÎdF, La Fédération Arc-en-ciel Wallonie, La M.A.C. Liège, La librairie « Les Mots à la Bouche », Garçon-Magazine, Qweek Magazine et L’Association Verte Fontaine vous prient de bien vouloir assister à la

PROCLAMATION DES PALMARÈS DU
PRIX DU ROMAN GAY 2018 ET 2017.

En présence des auteur.e.s, des maisons d'édition, des journalistes, des libraires, des membres du jury, des lectrices et des lecteurs...

La « cérémonie » sera suivie de rencontres, de séances de signatures et d’un apéritif.

Vendredi 12 octobre 2018 à 18h
Centre LGBT Paris-ÎdF
63 Rue Beaubourg, 75003 Paris

À noter aussi que, dans la foulée de la soirée palmarès, un débat sur le sujet de la reconnaissance des œuvres LGBT et de leur diffusion sera organisé par le Centre LGBT parisien, dans le cadre de ses nouveaux « Ciel mon dimanche ! », le dimanche 14 octobre.

Le PRIX DU ROMAN GAY a été créé en 2013 à l'initiative des Éditions Du Frigo (www.editionsdufrigo.com) . Il s'agit de récompenser des romans (déjà édités et diffusés) de langue française originale et appartenant à une littérature d'inspiration homosexuelle masculine.
Depuis 2015, ce prix littéraire est ouvert à tous les pays francophones ou en partie francophones.
Le Prix Du Roman Gay ne se voulant absolument pas ghettoïsant, la notoriété, le genre et l'orientation sexuelle (dont l'abstinence) des auteur.e.s ne rentrent évidemment pas en ligne de compte, écrivains avant tout.
Les Maisons d’Éditions réputées y participent, mais aussi les auteur.e.s auto-édité.e.s, en partenariat avec des éditeurs/imprimeurs ou des petits éditeurs indépendants voire alternatifs, ce concours étant avant tout une initiative visant à favoriser leur VISIBILITÉ, cette visibilité indispensable pour lutter contre l’homophobie.
Le jury (en France, Belgique, Canada et Suisse pour l'instant) est composé d’écrivains, critiques, blogueurs, blogueuses, lectrices, lecteurs, libraires et éditrices-teurs... LGBT ou non. La thématique gay (en filigrane ou au centre de l’œuvre) est certes le critère de sélection mais ce sont bien les qualités littéraires qui sont récompensées.

Lors des éditions précédentes le Prix du Roman Gay a été attribué…
en 2013 à « Mimi » de Sébastien Marnier (Éditions Fayard),
« Poussière d’homme » de David Lelait-Helo (Éditions Anne-Carrière) et aux auteur.e.s : Hicham Tahir, Didier Malaire, Lily S. Mist, Ji Ro,
en 2014 à « Tant que je serai en vie » de Olivier Charneux (Éditions Grasset), à « Les saisons de l’après » de Guy Torrens et à Bowen Moon,
en 2015 à « Rainbow Warriors » de Ayerdhal (Éditions Au Diable Vauvert), aux auteurs : Hicham Tahir, Jaffar, Bernard Hennebert et à Sébastien Monod pour l'ensemble de son œuvre,
en 2016 à « Je suis en vie et tu ne m’entends pas » de Daniel Arsand chez Actes Sud et à « Un ange pour l’été » de Michel Bellin, aux auteurs : Louis Arjaillès, Jonathan Gillot, Hervé Latapie, et à HigorJika aka Loïc le Doeuff pour l'ensemble de son œuvre,
en 2017 à « Vingt Trois Zéro Cinq » de Didier Malhaire (Éditions Du Chameau), « Les vestiges d’Alice » de Marc Kiska (Éditions Tabou), « La bataille des mouches à feu » de Michel Lecorre (Éditions Unicité), « Le nouveau Messie » de François Harray (Éditions Traverse), « Liberté… Liberté chérie » de Marcel Lourel (Éditions ExAequo) et à Denis-Martin Chabot pour l’ensemble de son œuvre,
en 2018 à … ?? réponse ce vendredi !